Call for Papers

(Voir au-dessous la version française.)

MARTOR 26/2021

VISUAL ETHICS AFTER COMMUNISM

 

UPDATE: DEADLINE EXTENDED FOR 31st of May 2020

Guest Editors:

James Kapaló (Principal Investigator Hidden Galleries ERC Project, University College Cork)
Gabriela Nicolescu (Curatorial Lead, Hidden Galleries Project, University College Cork)
David Crowley (National College of Art and Design, Dublin)

Deadline for abstract submissions: 3rd of April 2020.

Publication date: November 2021.

The Museum of the Romanian Peasant is seeking contributions for its annual journal Martor 26/2021, on the topic of Visual Ethics after Communism. Martor is a peer-reviewed academic journal, established in 1996, indexed by EBSCO, Index Copernicus, CEEOL, AIO, and MLA International Bibliography, with a focus on cultural and visual anthropology, ethnology and museology.

This special issue to appear in 2021 will problematize the often-uncritical use of images in publications and displays about communism. This themed issue will pose a number of questions for anthropologists, historians, museologists and others. When does an image or a museum display present itself as problematic and for whom? Under what circumstances is it ethically justifiable to exhibit or publish such images or, conversely, to put images aside, leaving them undisplayed? When do arguments based on “the public good” outweigh the right to personal privacy, individual integrity and cultural patrimony of source communities? Inspired by recent debates on the ethics of the use of Holocaust and atrocity photography and colonial-era images of indigenous ‘others’, the contributions to this issue will address the use of images of unwilling participants taken through a hostile lens. The issue invites researchers and curators to find inspiration in various kinds of archives: both personal and institutional.

Requirements

We invite researchers working on Central and East European countries and other post-totalitarian societies to address questions of the contextualization and re-classification of images and displays, of dispossession and repatriation of confiscated community and family photographs, and the role that images and material displays play in the formation of personal, collective and national memory.

The volume will give priority to six individual articles (6 to 10,000 words). These will be supplemented by shorter texts (2.000 – 4.000 words) where more experimental writing, interviews or exhibition reviews are invited for publication. Please follow the guidelines for authors of the Martor journal: http://martor.muzeultaranuluiroman.ro/for-authors/.

Martor is a journal where authors are encouraged to publish experimental ethnographic research and accompany their text with high standard visual material, thus, all contributors are encouraged to use ample images to accompany their texts.

We invite contributors to send an abstract (300 words) by Friday April 3rd, 2020. The selected articles will need to be submitted by Friday 11th of September 2020. Submissions will be in either in English or French.

Proposals, manuscripts, and other editorial correspondence should be sent to the following e-mail: revistamartor@gmail.com.

Appel à contributions

MARTOR 26/2021

ÉTHIQUE VISUELLE POST-COMMUNISTE

 NOUVEAU DELAI POUR LES RESUMES: 31 mai 2020

Éditeurs:

Dr James Kapaló (Enquêteur principal du Projet Galléries cachées du CER – le Conseil européen de la recherche, University College Cork)
Dr Gabriela Nicolescu (Conservateur en chef, le Projet Galléries cachées, University College Cork)
Dr David Crowley (Le Collège national d’art et de design, Dublin)

Délai pour l’envoi des résumés : le 3 avril 2020.

Date de publication : novembre 2021.

Le Musée du paysan roumain lance un appel à contributions pour sa revue annuelle Martor 26/2021, la thématique étant l’Éthique visuelle post-communiste. Martor est une revue scientifique à base d’évaluation collégiale créée en 1996, indexée par EBSCO, Index Copernicus, CEEOL, AIO et MLA International Bibliography, qui porte une attention particulière à l’anthropologie culturelle et visuelle, à l’ethnologie e t à la muséologie.

Ce numéro spécial à paraître en 2021 va s’interroger sur l’usage (souvent non critique) des images dans les publications et les expositions autour du communisme. Ce numéro thématique va soulever plusieurs questions pour les anthropologues, les historiens, les muséologues et d’autres professionnels. À quel moment une image ou une exposition de musée se présente-t-elle comme problématique et pour qui précisément ? Dans quelles conditions peut-il y avoir une justification éthique pour exposer ou pour publier telles images ou, inversement, pour laisser les images de côté, les ignorer et ne pas les exposer ? À quel moment les arguments basés sur « le bien public » l’emportent sur le droit à la vie privée, à l’intégrité individuelle et au patrimoine culturel des communautés-source ? Inspirées par les débats récents sur l’éthique de l’usage de l’Holocauste, par les photographies des atrocités et par les images prises à l’époque coloniale des indigènes considérés comme « des autres », les contributions à ce numéro vont questionner l’usage des images des participants réticents prises à travers un objectif hostile. La problématique invite chercheurs et conservateurs à trouver l’inspiration dans plusieurs types d’archives : tant personnelles qu’institutionnelles.

Exigences

Nous invitons les chercheurs qui portent leur attention sur les pays de l’Europe centrale et de l’est et sur d’autres sociétés post-totalitaires à aborder des sujets liés à la contextualisation et à la reclassification des images et des manifestations de la dépossession et du rapatriement des photos de famille et de la communauté confisquées, ainsi qu’au rôle joué par les images et les formes matérielles de manifestation dans la création de la mémoire personnelle, collective et nationale.

Le volume va donner priorité à six articles individuels (de 6 à 10.000 mots). À ceux-ci vont s’ajouter des textes plus brefs (2.000 à 4.000 mots) dans le cas des contributions plus expérimentales, des interviews ou des recensions d’expositions qui sont invitées en vue de publication. Veuillez suivre le protocole de rédaction proposé aux auteurs de la revue Martor : http://martor.muzeultaranuluiroman.ro/for-authors/.

Martor est une revue qui encourage les auteurs à publier des recherches expérimentales en matière d’ethnographie et à accompagner leur texte de matériaux visuels haut standard, donc tous les contributeurs sont encouragés à utiliser de vastes images pour illustrer leurs textes.

Nous invitons les contributeurs à envoyer un résumé (300 mots) jusque vendredi le 3 avril 2020. Les articles sélectionnés seront soumis jusque vendredi le 11 septembre 2020. Les textes soumis peuvent être rédigés en anglais ou en français.

Les propositions, les manuscrits et toute correspondance éditoriale sont à envoyer à l’adresse e-mail suivante : revistamartor@gmail.com.